Euphrosyne : Le vêtement engagé et féminin qui fait rimer efficacité et élégance

15/05/2023 -- paru surLyon Positif

Être une marque engagée et inspirante n’empêche pas une certaine recherche de style. C’est bien le parti-pris d’Euphrosyne, une nouvelle marque de vêtements lyonnaise conçue par une femme, pour les femmes à vélo. C’est en effet à elle d’abord, puis à toutes les utilisatrices potentielles que Hortense de Magny, jeune entrepreneuse de 31 ans a pensé en choisissant comme nom de marque celui de la déesse grecque de la joie.

Euphrosyne, un besoin personnel et collectif des femmes

Cette recherche d’élégance est aussi un moyen de promouvoir le développement des mobilités douces et de penser une conception de textiles éco responsables. Au départ, raconte la créatrice, c’est une situation personnelle délicate, dont on ne sait pas si elle a été réellement vécue ou seulement anticipée, qui a eu le mérite de déclencher le départ de son activité de consultante en finance pour se lancer dans la création d’entreprise.

09:02, Hortense de Magny, arrive ruisselante à son rendez-vous pro. Bottes de pluie encore humides , k-way qui goutte et cheveux mouillés face à ses managers. Elle sent alors intuitivement que cette situation n’est pas normale et qu’une fois de plus il manque des moyens adaptés et spécifiques pour les femmes.

Un point de départ visiblement commun à 80 % des utilisatrices de vélo qui se disent prêtes à renoncer les jours de pluie faute d’équipement adapté, à la fois efficace et ne ressemblant pas trop à un “sac à patate” ! Une intuition qui sera confirmée par la suite grâce à une grande étude de marché auprès de plus de 300 utilisatrices.

L’idée plait donc très vite et très largement. Auprès des utilisateurs d’un site bien connu de crowdfunding d’abord, envers ses premières clientes enthousiastes ensuite, qui se réjouissent d’allier le pratique et l’esthétique, avec l’utilisation de capes étanches, sur-jupes, capuche amovibles…

A travers elle c’est aussi le portrait d’une génération qui cherche concrètement, non pas à changer le monde, mais à modifier en profondeur le quotidien du plus grand nombre. Une évolution qui voit la jeune génération changer d’activité pour donner du sens à son emploi et traduire dans les faits les évolutions sociétales en cours, comme par exemple la très forte augmentation de femmes entrepreneurs qui approche aujourd’hui près de 40 % des créateurs.

Après avoir quitté son emploi dans la finance, elle a suivi une formation puis a été accompagnée par Ronalpia pendant 9 mois. Améliorer la condition des femmes à vélo en leur proposant des produits adaptés à leur style de vie, rendre accessible la pratique du vélo au plus grand nombre et produire le plus possible localement et sans utilisation de produits dangereux pour la planète, autant de raisons qui expliquent le succès auprès des clientes mais pas seulement.

@Euphrosyne

Euphrosyne souhaite en effet rendre accessible ses produits aussi bien aux hommes qu’aux femmes le vélo. Par ailleurs, et en tant qu’entreprise à mission, cet état d’esprit particulier se retrouve également dans le choix de travailler avec des ESAT (établissement et service d’aide par le travail), ou de permettre l’engagement de ses salariés dans des associations solidaires et environnementales, par la mise en place de mécénat de compétence avec Pro Bono lab.

” Euphrosyne, c’était un besoin qui était à la fois personnel et universel, car partagé par les femmes engagées pour la planète”

Hortense De Magny, fondatrice d’Euphrosyne

logo
Laissez vous

Positiv In Lyon

Découvrez l'équipe

logo
logo

Apportez vos idées

Le média des récits locaux à impact positif