Un squat de la Croix-Rousse soutenu par le voisinage

03/05/2022 -- paru surLyon Bondy Club

À la Croix-Rousse, des habitants aident et soutiennent des jeunes réfugiés dans un immeuble transformé en squat.

50 mineurs isolés dans l’immeuble

Dans le quartier de la Croix-Rousse, comme dans d’autres arrondissements, des jeunes mineurs n’ont pas d’autres choix que de s’installer dans de vieux immeubles.

Dans cet article de Lyon Bondy Blog, on apprend que 50 jeunes garçons au total vivent depuis mai 2021 dans un bâtiment délabré situé à la Croix-Rousse. Expulsés du collège Maurice Sève, fermé pendant la crise sanitaire, ils trouvent refuge dans ce vieux bâtiment, pouvant accueillir à l’origine 37 personnes. Ils sont aujourd’hui 50 à occuper les lieux par manque de moyens.

« Ils arrivent souvent d’Italie ou d’Espagne et se présentent au Forum Réfugiés qui est censé leur faire passer une évaluation permettant de savoir s’ils sont mineurs.”

Lisa, voisine et bénévole du squat, dans Lyon Bondy Blog.

Associations et voisins main dans la main

Grâce à une initiative citoyenne spontanée Croix-roussienne. Une trentaine de personnes encadrent les jeunes mineurs isolés dans leur démarches. « Il y a notamment l’association CUM (coordination urgence migrants) qui s’occupe du procès, qui gère la cagnotte. », indique Lisa, toujours dans cet article de Lyon Bondy Blog. Pour appeler à la solidarité du quartier, Lisa poste régulièrement sur les réseaux sociaux des informations sur la situations des jeunes. Et ça marche, les habitants se mobilisent avec des dons de livres, de nourritures…

Et après ?

Pour autant, Ies conditions de vie restent difficiles. L’immeuble ne dispose pas de chauffage, ni d’eau chaude. L’initiative, avec le soutien de la Fondation Abbé Pierre, a permis, le 23 décembre dernier, la mise en place de l’électricité. En attendant leur jugement pour une reconnaissance du statut de mineur isolé, les jeunes n’accèdent toujours pas à une couverture sociale et une scolarisation. Le squat vise à les héberger durant cette période et sert de tremplin pour ces jeunes en difficulté.

Découvrez, dans cet article de Lyon Bondy Blog, comment ces mineurs isolés arrivent à vivre, à s’instruire, à se soigner grâce à l’entraide citoyenne.

logo
Laissez vous
logo

Abonnez-vous au magazine

Découvrez la maison d'édition

logo
logo

Apportez vos idées

La plateforme positive et inspirante de Lyon et sa région pour rendre visible l'essentiel