Jérémy Perret, le petit Poucet lyonnais

02/08/2022 -- paru surLyon Positif

Jérémy Perret sème des galets dans la ville de Lyon. Non pas pour retrouver son chemin, mais pour créer du lien et donner le sourire aux Lyonnais comme aux touristes.

A la suite de son accident en novembre 2021, Jérémy Perret perd l’usage de sa main droite. Il subit une greffe de nerf ulnaire au bras droit et suit des séances de rééducation . Bijoutier de métier, il complète ses journées de convalescence en dessinant sur des galets. “J’avais récupéré un galet sympa en vacances en Bretagne. Il a traîné pendant quelques mois à la maison, je ne savais pas quoi en faire. Un jour, je m’ennuyais, j’avais deux feutres, j’ai eu l’idée de faire un petit dessin dessus. Après je me suis dis que j’allais le cacher.

Créer du lien social en semant la positivité

Jérémy commence par disséminer ses galets dans toute la ville de Lyon, suivant les lieux qu’il fréquente. “Je peux en cacher dans un métro, à côté d’une voiture, dans un petit chemin… J’en ai même mis dans des boîtes aux lettres pour lesquelles , j’ai eu des retours sympa,  “merci pour le petit cadeau””.

Petits galets, grand voyage

Derrière chaque galet se trouve une mention pour inciter les personnes à le faire voyager. Pour avoir un suivi, Jérémy crée son compte Instagram, “jey.pebbles” suivis par plus de mille personnes. “Au début, je ne mettais pas de noms, ni quoique ce soit donc je n’avais pas de nouvelles. C’est ensuite que j’ai mis le nom derrière les galets pour voir si les gens jouaient le jeu de les faire voyager et d’envoyer des photos ou vidéos en retour.” L’initiative a séduit. ”J’en ai pas mal qui ont voyagé. Il y en a qui sont allés en Allemagne jusqu’à Stuttgart, un autre au Bahamas, à Caen, en Bretagne. Des touristes ont ramené un galet chez eux à Strasbourg et celui-ci a fini à Londres. J’en ai deux qui ont voyagé à Séville par deux étudiantes.”  

Un galet en cache un autre

Par la suite, voyant l’intérêt suscité par les différentes générations et pour faire plaisir aux enfants, Jérémy a l’idée de créer une chasse aux galets au Parc de la Tête d’Or . Elle a lieu une fois par mois depuis février 2022, le mercredi ou le samedi. Cet événement est relayé sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram, l’application Nextdoor des voisins.

A chaque fois les personnes sont très contentes du concept, d’être tombées dessus comme ça par hasard. Ça les fait sourire et ça fait une activité avec les enfants. Dans leurs têtes, il y en a partout à trouver, les parents sont heureux de les voir chercher”,

confie Jérémy avec sourire.

Grâce aux réseaux sociaux, déjà 58 personnes qui ont participé avec leurs enfants, avec un record de 7 galets trouvés par une famille. “J’essaye de cacher au minimum 150 galets par chasse.” Jérémy cache en conséquence les galets colorés afin que les enfants puissent avoir la joie de les trouver. Certaines n’ont toujours pas été trouvées. “Par exemple, pour le galet de Bronze, qui permet d’obtenir un galet personnalisé, celui du mois de mai est toujours caché dans le parc de la Tête d’Or au niveau des daims.” 

Ouvrez l’œil ! Et si vous étiez le prochain à en trouver ? A vos agendas, la cinquième chasse au galet est prévue le samedi 27 août à 14h au Parc de la Tête d’Or.

logo
Laissez vous
logo

Abonnez-vous au magazine

Découvrez la maison d'édition

logo
logo

Apportez vos idées

La plateforme positive et inspirante de Lyon et sa région pour rendre visible l'essentiel