La MAIF, assurer un impact positif à Lyon

31/05/2023 -- paru surLyon Positif

La MAIF, la mutuelle d’assurance française est officiellement depuis 2020, une entreprise à mission pour engager l’ensemble des actionnaires dans ses objectifs sociaux et environnementaux statuaires. Récemment élu président de la MAIF, Yves Pellicier a choisi Lyon Positif pour sa première interview et revient sur l’engagement historique de cet “assureur militant”. Lyon, ville de ESS, regorge d’entreprises à impact positif soutenu par la MAIF comme ECOV, fondée par Thomas Matagne.

Interview de Yves Pellicier, président de la MAIF

La MAIF fait partie de la famille de l’Économie Sociale et Solidaire et le revendique ! Depuis 2020, elle est le premier grand groupe français d’assurance devenue une société à mission. Une décision votée à la majorité, le 11 juillet 2020, traduisant une volonté commune des élus des sociétaires. Historiquement engagé pour l’humain et l’environnement, l’objectif est d’impulser au regard de l’urgence écologique et sociale, une meilleure identification de leurs objectifs sociaux et environnementaux, grâce à une grille de lecture. Un guide pour l’assureur qui lui permet de se référer à la raison d’être de l’entreprise comme la solidarité au sein des sociétaires et de leurs activités, la transition écologique et la promotion des modèles d’entreprises à impact positif.

Un engagement qui ne date pas d’hier, puisqu’en 2006, la mutuelle d’assurance signe le Pacte mondial des Nations Unies. Un pacte qui engage les signataires à promouvoir dans le monde de l’entreprise le respect des Objectifs de développement durable (ODD). Un engagement communiqué dans un rapport rendu chaque année par la MAIF, comme celui auprès de ses salariés avec un index d’égalité homme-femme de 99%.

La MAIF, c’est un assureur mais également un investisseur et avec les 23 milliards d’euros de ses sociétaires, la MAIF réinvestit dans des entreprises à impact positif sur la société.

” On a le devoir en tant qu’assurance, avec autant de responsabilités, que nos entreprises aient l’impact positif le plus fort possible”

Yves Pellicier, le président de la MAIF

ECOV, l’entreprise à impact positif qui comble les sièges passager vides

Vous avez surement déjà vu à l’entrée de Lyon, ces arrêts de bus orange en bord de route ? Après avoir levé 12 millions d’euros de fonds avec la banque des territoires, la BNP, l’Ademe investissement et la MAIF Impact, Thomas Matagne fonde l’entreprise ECOV et développe “Lane”, la première ligne de covoiturage entre Bourgoin-Jallieu et Lyon.

Une innovation née de sa jeunesse à faire du stop à l’Île d’Oléron, pauvre en transport collectif et plus tard dans sa vie professionnelle, en soulevant des problématiques de mobilité dans les zones péri-urbaines et rurales. L’objectif selon Thomas Matagne ” Remplir les places passager libres et se passer de la voiture individuelle. “

Le principe est simple. Les conducteurs doivent se géolocaliser via l’application smartphone et une fois sur la route, ils n’ont plus qu’à atteindre une zone de co-voiturage. Les passagers, eux n’auront qu’à commander une voiture dans ses zones de co-voiturage avec un temps d’attente d’en moyenne 3 minutes.

Des zones qui s’entendent depuis Bourgoin-Jallieu vers Lyon (Mermoz),Saint-Priest, l’aéroport Lyon Saint Exupéry ou dans le sens inverse, depuis Villefontaine vers Saint-Priest ou Lyon.

Des lignes de covoiturage sont également proposées dans les zones périurbaines depuis la gare de Bourgoin-Jallieu vers 6 communes de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère (CAPI). Un service qui accélère la transformation de la mobilité urbaine et favorise la transition énergétique.

Des investissements à impact positif bien présents en Auvergne-Rhône-Alpes, comme à Lyon, le Comptoir de Campagne qui a levé 3,4 millions d’euros en 2020 pour développer des épiceries multi-services dans les villages où il n’y a plus de commerces. Dans la Drôme, l’entreprise DOREMI qui a levé 1,2 million d’euros en 2018 pour proposer aux ménages des rénovations énergétiques complètes par des artisans. Ou encore la startup lyonnaise Santé Académie , qui après avoir levé 12 millions d’euros auprès d’investisseurs comme MAIF Avenir, repense les codes de la formation médicale en proposant via le numérique une expérience d’apprentissage collaborative pour développer les compétences des soignants.

Depuis quelques semaines, la MAIF est également investie auprès du Mouvement Impact France puisque son Directeur général, Pascal Demurger est à la co-présidence de ce mouvement, accompagnée par Julia Faure de chez LOOM.

logo
Laissez vous

Positiv In Lyon

Découvrez l'équipe

logo
logo

Apportez vos idées

Le média des récits locaux à impact positif