CHRONIQUE POSITIVE ET INSPIRANTE N°05 (AVEC RCF LYON)

15/12/2023 -- paru surLyon Positif

Depuis la rentrée nous avons commencé un partenariat avec RCF Lyon, un média de proximité avec lequel nous partageons des valeurs humaines de solidarité et de partage et l’attachement du territoire Lyonnais. Tous les mois nous proposons une chronique positive et inspirante pour parler de celles et ceux qui prennent l’initiative pour réussir les transitions.

Bonjour Frédéric DUVAL, vous êtes le directeur de la publication de Lyon positif, le média lyonnais des récits locaux à impact positif ! Dans cette chronique positive et inspirante mensuelle, vous nous partagez de belles histoires, et des projets qui à Lyon contribuent à infléchir notre quotidien et à changer de regard sur les choses de la vie. Ainsi, lors de ces chroniques, vous nous parlez du caractère durable des initiatives qui contribuent aux transitions, de la RSE et de l’impact positif porté par certains projets, de celles et ceux qui sont une source d’inspiration ou encore de projets essentiels à notre quotidien.La dernière fois, vous nous aviez présenté 3 initiatives et projets inspirants. Aujourd’hui, et à cette période de l’année, c’est évidemment la solidarité qui sera notre fil rouge.

Bonjour Anaïs, bonjour à toutes et tous. Effectivement, la période qui s’est ouverte depuis début décembre est traditionnellement un temps consacrée à la préparation des fêtes de fin d’année, au partage et à la solidarité. Elle a commencé ici à Lyon avec notre traditionnelle Fête des Lumières à laquelle RCF a cette année encore consacré une très belle émission spéciale. Une fête d’inspiration religieuse, mais qui est aussi née d’une volonté de communion populaire et festive. Une manière de célébrer la joie de se retrouver et de partager la fierté d’admirer et de valoriser notre ville en allumant les fameux lumignons à nos fenêtres.
Elle a été concomitante, cette année, avec le début de Hanoukah pour les personnes de confessions juive et le 6 décembre est une date bien connue des enfants qui attendent la saint Nicolas avec impatience.

C’est donc justement dans cet esprit de Noël que vous souhaitez mettre en avant des associations ou des événements à venir qui agissent concrètement pour plus de solidarité et de lien dans ces moments ou l’isolement et la précarité sont encore plus durement ressentis.

Exactement chère Anaïs, je vous emmène d’abord auprès de l’antenne rhônalpine de l’association Dons Solidaires, animée en région par Timothée Petitprez. Cette association à lancé pour la première fois à Lyon son opération « Noël pour Tous » afin de répondre à une situation de plus en plus répandue. Pour de nombreux parents, cette période est un moment de honte et de culpabilité et d’intense gêne sociale.
Le 4ème baromètre de l’association Dons Solidaire réalisé avec l’IFOP, dévoilé le 30 novembre, porte à cet égard un titre très évocateur : « Le renoncement à l’achat de cadeaux de Noël, un marqueur de précarité ». Il met en lumière une anxiété économique qui gagne de plus en plus de foyer français et qui n’a jamais été aussi haute.

Face à cette inquiétude croissante : 37% des Français redoutent de ne pas pouvoir offrir de cadeaux à leurs proches à Noël, Dons Solidaires a donc lancé dans notre région son opération « Noël pour Tous ». Elle a sollicité ses entreprises partenaires, soucieux de donner une seconde vie à leurs invendus et ainsi aider une dizaine d’associations Rhône Alpines telles que des épiceries solidaires, des centres d’hébergement, des associations de quartier et étudiantes… Si vous êtes une entreprise et que vous souhaitez faire des dons, si vous êtes une association et que vous souhaitez organiser un événement solidaire pour la fin d’année, vous pouvez contacter l’association sur : www.donsolidaires.fr

Dans cette période particulière, mais évidemment aussi, tout au long de l’année, il y a une population qui souffre aussi de la précarité et de l’isolement, ce sont les étudiants. Il existe une association née pendant la Covid ici à Lyon qui leur est totalement dédiée 1 cabas pour 1 étudiant.

Oui, je veux vous parler d’une personne formidable, qui est une amie et qui a créé cette association début 2021 alors que rien ne la destinait à cela. Il s’agit de Marion Dolisy Galzy. Au point départ le constat d’une jeunesse en souffrance, d’étudiants isolés, loin de leurs familles, sans la possibilité de faire de petits boulots. De vraies difficultés matérielles et une profonde détresse psychologique touchent alors nos étudiants dont 1 sur 5 vivait déjà en dessous du seuil de pauvreté.
L’idée toute simple celle de trouver, dans un grand nombre de villes françaises, un parrain, une marraine, une famille qui s’engage à tisser du lien et aider un jeune tout au long de l’année. Au-delà du cabas alimentaire, ce sont des moments et des loisirs partagés, de lien ou d’aide pour trouver un boulot par exemple. Au départ, dispositif de solidarité de proximité, 1 cabas pour 1 étudiant, est devenue une association d’intérêt général, qui a déployé une plateforme. L’association a évidemment besoin de nouvelles marraines et parrains pour faire face à la demande qui ne cesse hélas de grossir.

Alors que les familles se préparent pour trouver des cadeaux de Noël, il y a également un moyen utile et solidaire pour faire ses achats notamment ceux de dernière minute.

Effectivement. (Re)découvrir la magie de Noël en soutenant une cause sociale et en célébrant la diversité sous toutes ses formes, c’est le pari que les Halles inclusives font chaque année en ouvrant les portes du Centre de Congrès de Lyon le temps d’une journée. Le grand public peut alors y découvrir des produits locaux, artisanaux, solidaires et Made In France, mais également des services de proximité qui feront la différence dans leur quotidien.
Depuis 2021, les Halles inclusives sélectionnent des ESAT (Établissement ou Service d’Aide par le Travail), des Entreprises adaptées, des entrepreneurs en situation de handicap, des entreprises handi-responsables et des associations pour mettre en lumière toute la richesse de ce qu’ils produisent et des services qu’ils proposent.
C’est l’occasion pour les visiteurs de découvrir des produits artisanaux d’une qualité exceptionnelle allant du travail du bois à la gastronomie en passant par le massage et la maroquinerie. Et au-delà du produit, c’est un moment unique pour échanger avec des travailleurs déterminés aux parcours inspirants.
A l’origine de cette formidable idée, il y a une femme formidable Clotilde Jenoudet, maman d’un enfant porteur de trisomie 21, fondatrice d’une association de soutien aux familles touchées par la maladie qui s’appelle « prête-moi tes ailes » et qui a eu l’idée de montrer une autre face du handicap en mobilisant les énergies et les bonnes volontés grâce à la magie de noël. Une belle action, des cadeaux originaux et utiles, une belle opportunité de regarder autrement le handicap et de faire de magnifiques rencontres, alors courrez aux Halles Inclusives le 23 décembre de 10 h à 18 h au centre des congrès de Lyon pour un marché de Noël vraiment différent !

Merci Frédéric Duval pour ces belles découvertes. Pour prolonger ces rencontres, mieux connaître les parcours et les initiatives évoquées aujourd’hui, vous pouvez, vous plongez dans les reportages et portraits que vous avez faits d’eux. Comme d’habitude, tous les renseignements sont sur Lyonpositif.fr.

logo
Laissez vous

Positiv In Lyon

Découvrez l'équipe

logo
logo

Apportez vos idées

Le média des récits locaux à impact positif